BRIDGE

  • Bridge main
  • Bridge_festivtournoi_r
  • Bridge_contrat_boite_encheres

Organismes membres:

Le Bridge en bref

Le bridge est un jeu de cartes, de type jeu de levées, consistant à comptabiliser le nombre de levées réalisées. Il se pratique avec un jeu de 52 cartes, par quatre joueurs, opposant deux équipes composées de deux partenaires.
Il se déroule en deux phases :
– les enchères qui déterminent le contrat à jouer par le déclarant;
– le jeu de la carte pendant lequel le déclarant tente de réaliser au moins le nombre de levées (plis) annoncé par le contrat.
En compétition, on utilise la formule duplicate où les mêmes mains sont jouées en alternance par divers participants dont les résultats sont ensuite comparés entre eux.

Historique

Au XVe, le principe de l’atout du Tarot adapté aux cartes ordinaires est appelé « Triomphe », « Triunfo » en Espagne et « Trumpf » en Allemagne ; il devient le « French Trump » en Angleterre. Au XVIIe, le Trump est renommé Whisk, qui deviendra Whist en 1674. Ce jeu devient le plus populaire des jeux de levées. Le Whist est exporté sur le continent en 1750, puis 30 ans plus tard, les États-Unis développent une version « bostonienne » du whist, appelée le Boston, codifiant des enchères par levées. Dans les années 1890, la possibilité pour le donneur de choisir l’atout devint populaire aux États-Unis et au Royaume-Uni. Le jeu qui en résultait fut appelé bridge whist dont l’origine étymologique viendrait du russe biritch. En 1904, se mit en place une phase d’enchères pour déterminer quel joueur désignera la couleur d’atout.
En Amérique du Nord, le bridge est géré par l’ACBL qui a divisé le territoire en unités. Trois grandes unités s’occupent du bridge au Québec dont l’Unité 151: la Ligue de Bridge de Montréal, en existence depuis plus de 35 ans.