DAMES

  • damesCverySq-cmyk_new
  • Dames_partiefinale
  • Dames_1932
  • Dames_Berthier2007_R

Organisme membre

Les dames en bref

Le jeu de dames oppose deux camps, les blancs et les noirs. Il existe trois surfaces de jeu: 64, 100 et 144 cases.

Les règles du jeu international (100 cases) et canadien (144 cases) sont les mêmes. Les pions ne peuvent avancer que sur une case libre en diagonale (sur cases foncées). On peut capturer ou prendre une pièce adverse non protégée (case libre derrière) lorsqu’on est en contact direct avec celle-ci, en passant par-dessus. La prise est obligatoire et peut se faire de l’avant comme à reculons lorsque cela se produit. La prise majoritaire s’applique en quantité. La dame, qui s’obtient lorsqu’on atteint la dernière rangée, peut se déplacer de plusieurs cases à la fois.

Historique

Quoique son origine ne soit pas précisément connue, le jeu de dames est un des jeux les plus anciens et les plus répandus au monde. Il aurait comme ancêtre les jeux de latrincule (antiquité romaine) et alquerque (arabe et espagnol).

Le premier volume sur le jeu (64 cases) fut publié en 1547 à Valence par Anton Torquemada. Le jeu dit à la polonaise aurait fait son apparition en France ou aux Pays-Bas au début du XVIIIe siècle.

Au Québec et dans la francophonie nord-amnéricaine, c’est le jeu 144 cases qui s’est imposé et où les premiers champions furent couronnés dès 1869.