PICHENOTTES

  • pichnotC_cmyk_new
  • Pichenottes_JeanLuc_R

Organisme membre

Les pichenottes en bref

Le jeu est en fait une reproduction du billard sur une petite table carrée de 80 cm X 80 cm qui elle, étant pivotante, est placée sur un pied, d’une hauteur de 28 à 29 pouces et 3/4 du sol (75,5cm).  Aux quatre coins se trouvent des poches qui sont en quelque sorte les objectifs des joueurs, le but du jeu étant de faire tomber ou empocher les dames dans les trous par l’entremise d’une autre pièce appelée « chien » (équivalent de la blanche au billard).  Le jeu, qui se joue en simple ou en double,  comprend 12 dames de couleur verte, 12 dames de couleur rouge, 2 ou 4 chiens de couleur beige (ou laissés au bois) que les joueurs utilisent pour frapper les dames et les 2 compteuses: une qui vaut 5 points et une qui vaut 10 points, généralement identifiées par le nombre de petits points sur le dessus.  Pour remporter une partie il faut accumuler au moins 31 points et en cas d’égalité les participants jouent un tour supplémentaire.

Historique

Le jeu de pichenottes, typiquement québécois, serait un proche cousin du jeu de carrom.  Ce dernier, au rythme plus lent, est très pratiqué en Inde et dans les pays avoisinants.  Il existe même un organisme mondial, l’International Carrom Federation ainsi ques des associations dans plusieurs pays dont les États-Unis et le Canada.  Le jeu, dont on trouve des publicités dans les vieux catalogues des années 1920 (sous le nom de carrom) a évolué au Québec pour prendre la forme que l’on connaît aujourd’hui.  Il fut pratiqué entre autres dans les carnavals d’hiver.  L’Association québécoise des joueurs de pichenottes a été créée en 1986.