Études sur la pratique

Voici quelques grandes lignes des principales études réalisées au fil des ans sur la pratique des jeux au Québec.  Elles sont tirées en fait d’études plus vastes sur le domaine du loisir. Les voici par ordre chronologique:

1981 – Étude du MLCP (loisir) :

« Le loisir au Québec 1981: étude auprès de la population », des auteurs Richard David, et Robert Gagnon, a été réalisé par la Direction de l’analyse et de la recherche socio-économique du Ministère du loisir, de la chasse et de la pêche.  Les jeux récréatifs (bingo, cartes, échecs, etc) venaient alors en tête de liste des activités socioculturelles les plus pratiquées, avec 2 700 000 adeptes pour une proportion de 53% de la population de 12 ans et plus.  Venaient ensuite les loisirs pratiques et techniques (jardinage, horticulture, etc) avec 31% de la population.

1990 – Étude sur l’impact économique des dépenses en loisir :

Quelques études ont été réalisées à ce sujet par la Direction générale du loisir et des sports, dont celle de 1995 (MAM).  « L’impact économique des dépenses en loisir au Québec », révèle pour 1990, en page 20, les données (partielles) suivantes quant aux dépenses, par rapport au total de 6.9 milliards de $ :  Rg  Catégorie millions$ (%)
1.  Services de loisir   1 791,9 (25.8%)
2.  Matériel de détente à la maison   1 205,1 (17.4%)
3.  Véhicules de plaisance   486,8 (7.0%)
4.  Jeux et matériel de loisir (passe-temps)   344,0 (5.0%) ***
5.  Abonnements et droits uniques (sport)   308,7 (4.5%)
18.  Jouets   87,6 (1.3%) ***
19.  Matériel de terrains de jeux   87.3 (1.3%) ***

1995 – Étude du MAM (direction du loisir) :

Cette étude intitulée : « La pratique des activités de loisir culturel et scientifique des Québécois », fut publiée en mai 1995 par la Direction du loisir et des programmes à la jeunesse, alors au ministère des Affaires municipales.  Le rapport de recherche indique, en page 16, que 56.9% des Québécois pratiquaient des jeux récréatifs et d’adresse avec la spécification ou répartition suivante : – jeux de cartes (37.4%)
– monopoly, scrabble, clue (19.8%)
– mots croisés et mystères (14.1%)
– fers, dards, billard (14.2%)
– échecs, dames (5.8%)
– bingo (5.0%)
– autres (5.6%)
En fait, le jeu vient en tête de toute activité culturelle avec plus de 1.5 millions de Québécois qui soulignent en pratiquer souvent, et un autre 1.6 millions déclarant en pratiquer quelquefois.  Non inclus dans ces chiffres, classés dans les loisirs scientifiques, s’ajoute aussi les jeux électroniques avec 24.8%.

2009 – Étude du MCCQ (loisir culturel) :

En 2009, le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF) a réalisé une « Enquête sur les pratiques culturelles au Québec ».  Certaines données concernent la pratique en amateur et le loisir culturel.  Quoique le jeu ne fasse pas partie intégrante de l’étude, quelques liens intéressants peuvent être établis.  Dans les « Faits saillants de l’Enquête sur les pratiques culturelles au Québec, 2009 » on retrouve en page 6 un tableau de l’évolution de la proportion des ménages possédant des équipements audiovisuels.  Parmi eux :Appareil 1989(%) 1994(%) 1999(%)  2004(%) 2009(%)
Magnétoscope  59,4  80,3  85,6  85,3  69,0
Abonnement au câble  61,3  65,9  69,6  65,7  61,8
Télévision par satellite  n.d.  n.d.  n.d.  13,5  24,1
Télévision payante  n.d.  n.d.  n.d.  25,3  38,6
Console de jeux vidéo  n.d.  32,7  31,9  24,1  36,8
Lecteur de disques compacts  14,5  48,5  74,9  82,1  88,1
Graveur de disques compacts  n.d.  n.d. n.d.  32,8  55,8
Lecteur de DVD vidéo  n.d.  n.d.  9,4  53,0  86,0
Graveur de DVD vidéo  n.d.  n.d.  n.d.  14,2  46,5
Lecteur Blu-Ray  n.d.  n.d.  n.d.  n.d.  11,1
Baladeur  n.d.  n.d.  n.d.  n.d.  55,9
Téléphone cellulaire n.d.  n.d.  n.d.  n.d. 70,0
Ordinateur  14,1  31,0  45,6  63,4  80,1
Abonnement à Internet*  n.d.  n.d.  51,4  74,8  93,1
Internet à haute vitesse**  n.d.  n.d.  n.d.  n.d.  69,8

L’usage d’Internet en page 8 indique que 16% des internautes y accèdent pour jouer à des jeux en réseau.  Bien que les lecteurs réguliers des journaux quotidiens préfèrent encore majoritairement la version papier (47,2 %), la version électronique, l’ordinateur et l’Internet gagnent en popularité (20,5 %, figure 7). L’enjeu de la gratuité semble affecter le choix du support pour la lecture des journaux quotidiens : 89,9 % des gens qui déclarent lire les journaux quotidiens sur Internet ne les paient pas, comparativement à 26,2 % pour les adeptes en version papier (figure 7).
Les pratiques en amateur (p. 22) semblent omettre les jeux.

http://www.mcc.gouv.qc.ca/index.php?id=3355&tx_lesecrits_pi1%5Bpage%5D=13&tx_lesecrits_pi1%5Becrit%5D=545&cHash=bb2454d371e5568bca75fc0dc9ec3ac1

2012 – Étude sur la pratique des aînés – FADOQ (loisir) :

Une étude a été réalisée en 2012 par Hélène Carbonneau (Ph.D. en gérontologie, professeure, UQTR) intitulée « Portrait des pratiques en loisir des personnes de 50 ans et plus au Québec ».  Un sommaire de cette enquête réalisée en partenariat avec le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, le Réseau FADOQ et la Fédération québécoise de loisir en institution, a également été publié dans le bulletin de l’Observatoire Québécois du Loisir en 2012 (Vol. 9, No. 14).  L’enquête révèle que les actualités et les médias de masse dominent tant sur le plan des intérêts que sur celui des pratiques. Pour les intérêts, les sorties et les voyages, la nature et le plein air, ainsi que les jeux et les divertissements ressortent en deuxième place, suivis de près par les activités d’appréciation culturelle et les activités physiques et sportives. Les jeux et divertissements se démarquent en importance particulièrement chez les hommes. http://www.loisirmunicipal.qc.ca/userfiles/file/CALM2012_E5_50ansetplus.pdf
https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/docs/FWG/GSC/Publication/170/377/1765/1/47606/5/F484993752_Bulletin_Vol.9_No.14.pdf